Les mercredis au Théâtre

Timée et les semeurs d'étoiles

mercredi 29 avril à 14:30

Ajouter l'événement à mon agenda

Réserver
Salle Aéroplane
50 minutes
Dès 4 ans

Qui est cet enfant qui a la tête dans les étoiles ? Un rêveur ? Un philosophe ? Un poète ?

La compagnie du Porte-Voix continue son exploration sensible de la musique et de la danse, sa recherche mêlée des langages corporels, sonores et visuels pour évoquer dans ce nouveau spectacle les interrogations de l’enfant face à l’univers qui l’entoure.
L’enfant est au cœur d’une fable poétique que les trois interprètes racontent en sons, en mots et en mouvements, au cœur d’une superbe scénographie de lumières et d’images. Ils nous ouvrent les portes de l’imaginaire.

Conception et direction artistique Florence Goguel
Création collective

Coproduction Théâtre du Beauvaisis – Scène nationale de l’Oise en préfiguration / Beauvais, Compiègne.
Soutiens Ville de Nanterre, Ville de Saint-Gratien, Espace Georges Simenon / Rosny-sous-Bois, Direction régionale des Affaires Culturelles d’Île-de-France – ministère de la Culture et de la Communication, Conseil départemental des Hauts-de-Seine, Conseil départemental du Val d’Oise, Compagnie Le son du Bruit, Association Structures Sonores Baschet, Spedidam et Adami.

  • Timée et les semeurs d'étoiles(c) Dominique Valles
  • Timée et les semeurs d'étoiles(c) Dominique Valles
  • Timée et les semeurs d'étoiles(c) Dominique Valles

Avec Gonzalo Campo, Florence Goguel et Miguel Ortega

Musique Gonzalo Campo et Florence Goguel
Regard extérieur Barbara Boichot
Travail du mouvement Martha Rodezno
Coaching vocal Gilles Avisse
Regard scénographique et décors Marlène Rocher et Patrice Balandreaud
Costumes Marlène Rocher
Création lumières Paco Galan
Son Tania Volke
Conception des images vidéos Stéphane Privat
Conception des instruments François et Bernard Baschet, Frédéric Obry et Alain Graine

Timée symbolise l’enfant dans son questionnement face au monde, de l’infiniment petit à l’infiniment grand. Entre ciel et terre, entre visible et invisible, enfant-étoile ou semeurs de lumière nous emmènent dans une ballade lunaire, sur les traces de la voie lactée, au coeur des vents solaires…
Nous interrogeons notre rapport à l’espace et au temps en mettant en relation mouvement, son, lumière, images... Guidés par les paroles d’enfants, nous allons à la rencontre de ce qui nous relie au ciel et aux étoiles, du plus petit de nos cellules jusqu’à l’architecture fascinante du cosmos. Le chant, la danse et la percussion, propres à l’humanité depuis les premiers hommes, croisent les sons et les formes évocatrices des instruments-sculptures (Cristal Baschet, cordobasse, clavier de verre). Sans doute la lune fut la première forme abstraite contemplée par l’humanité. Nous célébrons l’art présent au coeur de la nature par une fable poétique ouvrant les portes de l’imaginaire.
Timée est le nom d’un philosophe pythagoricien pris comme titre par Platon pour l’un de ses Dialogues, dans lequel il met en lien l’organisation des astres et les éléments terrestres. Il s’agit de l’une des premières cosmologie dont on garde trace. Timée pourrait être aussi le prénom d’un enfant d’aujourd’hui. Il symbolise l’enfant auquel on transmet notre vision du monde, et qui nous renvoie l’image qu’il s’en fait.