Théâtre

Berlin 33

samedi 18 novembre à 18:30dimanche 19 novembre à 15:00

Ajouter l'événement à mon agenda

Réserver
Salle Aéroplane
1h20
Dès 15 ans

Un « lanceur d’alerte » ! Sans craindre l’anachronisme, c’est ainsi que René Loyon qualifie Sebastian Haffner, journaliste et historien allemand né à Berlin en 1907.

Écrit à Londres entre 1938 et 1939, ce récit très populaire dans les pays de langue allemande, témoigne de la part de son auteur, d’une conscience précoce de la nature du régime hitlérien.

Faisant référence à la forme du théâtre de narration, René Loyon choisit, seul en scène, de s’arrêter sur la seconde partie du livre consacrée à l’année 1933 et à l’éclosion du monstre, devant l’apathie générale.

D’après Histoire d’un Allemand de Sebastian Haffner
Conception Laurence Campet, Olivia Kryger, René Loyon
Adaptation et interprétation René Loyon

Production Compagnie RL. La Compagnie RL est conventionnée par le ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Île-de-France et par la région Île-de-France.

Retour au spectacle

Autour du spectacle

A vous de jouer !

Nous vous proposons de participer à des ateliers artistiques, avec des personnalités du monde du spectacle vivant.

La plume du spectateur
samedi 2 décembre à 14:00, samedi 24 mars à 14:00

Comment analyser une mise en scène ? Comment formuler une critique objective et riche ? Quelles sont les clefs de lecture d’une représentation théâtrale ?
Au cours de cet atelier, un temps est prévu pour échanger sur les pièces choisies, puis, sur les conseils du journaliste et critique de théâtre Nicolas Arnstam, chaque participant pourra coucher ses idées sur le papier.

Sam. 18 nov. de 14h à 17h
Autour de Impromptu 1663 ; Cyrano ; Love, Love, Love
Sam. 2 déc. de 14h à 17h
Autour de Berlin 33De la démocratie ; La Vie est une géniale improvisation
Sam. 24 mars de 14h à 17h
Autour de e-passeur.com ; J’appelle mes frères ; Mélancolie(s) ; Nos éducations sentimentales ; 1 300 grammes ; L’abattage rituel de Gorge Matromas.

Inscription gratuite, ateliers limités à 12 participants.

inscription
Rejoignez l'événement sur Facebook
  • Berlin 33© Nathalie Hervieux
  • Berlin 33
  • Berlin 33© Nathalie Hervieux
  • Berlin 33© Nathalie Hervieux

Direction d’acteur Laurence Campet, Olivia Kryger 

Son Hervé Le Dorlot
Lumières Frédéric Gillmann

D’après Sebastian Haffner, Geschichte eines Deutschen. Die Erinnerungen 1914-1933 (Histoire d’un Allemand, Souvenirs 1914-1933) © 2000 édité par Deutschea Verlags-Anstalt München, par Verlagsgruppe Random House – traduction Brigitte Hébert pour Actes Sud

« Londres, 1939
Je vais conter l’histoire d’un duel.
C’est un duel entre deux adversaires très inégaux : un Etat extrêmement puissant, fort, impitoyable – et un petit individu anonyme.
L’Etat, c’est le Reich allemand ; l’individu, c’est moi…
Mes démêlés avec le Troisième Reich ne représentent pas un cas isolé. Ces duels dans lesquels un individu cherche à défendre sa personne et son honneur contre les agressions d’un Etat tout puissant, voilà six ans qu’on en livre en Allemagne par milliers, chacun dans un isolement absolu. Certains des duellistes, plus doués que moi pour l’héroïsme ou le martyre, sont allés plus loin : jusqu’au camp de concentration, jusqu’à la torture. D’autres ont succombé bien plus tôt : aujourd’hui, ils récriminent sous cape dans les rangs des organisations nazies. Mon cas se situe sans doute entre les deux. Il permet fort bien d’évaluer ce qu’est aujourd’hui la situation de l’homme en Allemagne.
On verra qu’elle est à peu près désespérée. Je crois qu’il est dans l’intérêt de l’étranger de vouloir qu’elle soit moins désespérée. Il pourrait ainsi faire l’économie, non de la guerre, il est trop tard, mais de quelques années de guerre. Car les Allemands de bonne volonté qui cherchent à défendre leur paix et leur liberté défendent du même coup, sans le savoir, autre chose encore : la paix et la liberté du monde. »

Ainsi commence le livre-témoignage de Sebastian Haffner Histoire d’un Allemand – souvenirs 1914-1933.
J’ai adapté pour le théâtre, sous forme de monologue, la deuxième partie de ce livre, celle consacrée à l’année 1933 et à l’arrivée au pouvoir d’Hitler. Cette adaptation a pour titre Histoire d’un Allemand - Berlin 1933. Les résonances avec ce que nous vivons aujourd’hui dans nombre de pays menacés par les populismes sont saisissantes. Il y a urgence, me semble-t-il, à faire entendre ce texte.

René Loyon

René Loyon
Acteur dès 1969, il a joué avec de nombreux metteurs en scène (Jacques Kraemer, Bernard Sobel, Bruno Bayen, Gabriel Garran, Claude Yersin, Antoine Vitez, Gildas Bourdet, Charles Tordjman, Alain Françon, entre autres).
De 1969 à 1975, il co-anime avec Jacques Kraemer et Charles Tordjman le Théâtre Populaire de Lorraine.
En 1976, il crée le Théâtre Je/Ils avec Yannis Kokkos et met en scène Gide, Feydeau, Hugo, Segalen, Roland Fichet, Pirandello, etc...
De 1991 à 1996, il dirige le Centre Dramatique National de Franche-Comté à Besançon où il met en scène Bond, Koltès, Molière, Jean Verdun, Botho Strauss, Sophocle, etc...
En 1997, il crée la Compagnie R.L. avec laquelle il met en scène entre autres Les Femmes Savantes de Molière, Le Jeu des rôles de Pirandello, Isma de Nathalie Sarraute, Yerma de Federico Garcia Lorca, La Double Inconstance de Marivaux, L’émission de télévision de Michel Vinaver, La Fille aux rubans bleus de Yedwart Ingey, Le Tartuffe de Molière, Rêve d’automne de Jon Fosse, Antigone de Sophocle, Soudain l’été dernier de Tennessee Williams, Dom Juan de Molière, Retour à Ithaque d’après Homère, Gargantua v/s Picrochole, d’après Rabelais, Pour un oui ou pour un non de Nathalie Sarraute, Vingtquatre heures de la vie d’une femme d’après Stefan Zweig, La Demande d’emploi de Michel Vinaver.

Olivia Kryger
Ses premières aventures théâtrales ont lieu au sein de la Cie Théâtre Inachevé de Micheline Zederman et Yveline Danard, autour de trois spectacles : Kleist, Grumberg et Renoir. Créant sa propre compagnie, BimBom Théâtre, elle s’engage dans un travail de troupe comme comédienne et metteure en scène autour de projets réunissant des auteurs (Marie Desplechin, Rolande Causse, Alan Mets, Gilles Rapaport, Didier Lévy, Vincent Cuvellier) et des compositeurs interprètes (Pierre Badaroux, Laurent Sellier, Catherine Noyelle, Hélène Vouhé, Stéphanie Barbarou).
Elle collabore régulièrement comme comédienne avec la Compagnie Miczzaj de Pierre Badaroux, autour de différentes créations à mi-chemin entre le théâtre sonore, le récit - concert, le concert documentaire : L’histoire de Clara, Danbé, Climax.
Avec la Compagnie René Loyon, elle participe depuis 2010, tour à tour comme comédienne ou comme metteure en scène, à la manifestation Traduire Transmettre. Elle dirige notamment dans ce cadre une lecture des Juifs de Lessing, qu’elle met en scène (Maison des Métallos – Paris).
Elle est également récitante dans des lectures musicales : avec le Festival d’Ile de France, la Compagnie Trilles et Godillots et le Petit Ney, café littéraire.
Elle intervient régulièrement dans des projets d’ateliers théâtre mis en place avec la Maison du Geste et de l’Image. Elle est artiste en résidence au Collège Robert Doisneau – Paris XXème.

Laurence Campet
Titulaire d’une maîtrise de lettres classiques et d’un DEFA, elle débute au théâtre en jouant surtout des textes d’auteurs contemporains : Duras, Fassbinder, Ionesco, Genet...
Assistante et dramaturge de René Loyon depuis 2008, Laurence Campet a collaboré avec lui pour les spectacles : Soudain l’été dernier de Tennessee, Dom Juan de Molière, Retour à Ithaque d’après Homère, Pour un oui ou pour un non de Nathalie Sarraute, Vingt-quatre heures de la vie d’une femme d’après Stefan Zweig, Le Bus de Lukas Bärfuss, La Double Inconstance de Marivaux, La Demande d’emploi de Michel Vinaver, Berlin 1933 d’après Sebastian Haffner. Elle coordonne depuis 2010 Traduire Transmettre, rencontres autour de la traduction théâtrale, initiées par la Compagnie RL, la Compagnie Agathe Alexis, la Compagnie des Matinaux avec la Maison Antoine Vitez et le Centre National du Théâtre.
Elle a mis en scène Lise l’île de Jacques Probst, La Pluie d’été de Marguerite Duras, un épisode d’Histoires courtes mais vraies ou presque (commande du Théâtre 95 à Cergy), Yes peut-être de Marguerite Duras, Wolfgang de Yannis Mavritsakis (création en France de la pièce), Iliade / Brisée d’après Homère.
Elle participe comme dramaturge ou comme comédienne à la plupart des créations et des lectures théâtralisées de la Compagnie Le Porte Plume dans le Jura. Elle accompagne également divers groupes d’amateurs. Titulaire du Diplôme d’Etat d’enseignement du théâtre, elle intervient régulièrement en milieu scolaire.

Autour du spectacle

A vous de jouer !

Nous vous proposons de participer à des ateliers artistiques, avec des personnalités du monde du spectacle vivant.