Salle Jean Vilar
Tarif B
1h20
Dès 14 ans

Mise en scène Joël Maillard

Un défi : ne rien écrire, ne rien lire, ne rien filmer et ne rien enregistrer pendant le processus de création. On serait donc tenté de s’arrêter là pour vous dire d’y aller les yeux fermés.

Sans en révéler trop, on peut indiquer qu’il est question d’un poème de tradition orale traitant d’une communauté de gens qui ont décidé de ne pas rentrer chez eux et ont abandonné l’écriture… mais aussi découvert une plante psychotrope. Non écrit, le spectacle est pour autant très bien construit : c’est une parabole sur la croyance, fondée sur la mémoire comme unique support de création.

C’est une pièce qui s’est inventée en parlant et en faisant parler, et n’est imprimée nulle part ailleurs que dans les cerveaux de ses interprètes : une histoire qui vous est racontée en mots et en musique, mais que personne ne pourra jamais lire.

Avec Joël Maillard et Marie Ripoll

Non-écriture et fabrication Tiphanie Bovay- Klameth, Joël Maillard, Marie Ripoll
Absence René R
Transmission musicale Louis Jucker
Lumière Nidea Henriques

Production Tutu production. Coproduction far° festival des arts vivants / Nyon, Arsenic – Centre d’art scénique contemporain / Lausanne. Avec le soutien de la Ville de Lausanne, Canton de Vaud, Corodis, Pro Helvetia, Loterie Romande, Fondation Suisse des Artistes Interprètes. La compagnie SNAUT est au bénéfice d’une convention de subvention de durée déterminée du Canton de Vaud (saisons 21-22, 22-23, 23-24), et d’une convention de subventionnement de la ville de Lausanne (saisons 22-23, 23-24, 24-25).