S’il y a bien un danseur et chorégraphe qui incarne littéralement cette 29e édition, c’est le Varois Maxime Cozic.
Il est danseur dans Versus, chorégraphe (et interprète) de sa première pièce Emprise et il « fait l’affiche » de cette 29e édition.

Le Théâtre de Suresnes Jean Vilar est ma première maison en tant que danseur professionnel. J’y ai débuté ma carrière en 2015 dans la compagnie de Laura Scozzi. Je me suis perdu dans son dédale de couloirs et j’ai foulé ses planches en 2016 avec Dominique Rebaud. J’y ai également partagé des moments de convivialité aux abords du bar qui prend vie à chaque spectacle. Il est très touchant de pouvoir expérimenter à nouveau la pesanteur de ce lieu pour la 29ème édition du Festival, mais cette fois-ci en tant que chorégraphe. Je remercie chaleureusement Olivier Meyer pour son soutien et son invitation, ainsi que toute l’équipe du Théâtre pour son accueil.

Maxime Cozic

Maxime Cozic débute la danse à 8 ans par le hip hop avant de s’ouvrir au modern-jazz, au classique et au contemporain vers l’âge de 13 ans. Il intègre la formation professionnelle Rêvolution pour danseur interprète à
Bordeaux, dirigée par Anthony Egéa. Il y suit le cursus pendant un an avant d’entamer son parcours professionnel auprès de Laura Scozzi dans Barbe neige et les sept petits cochons au bois dormant, une production Suresnes cités danse. Par la suite, il travaille avec Dominique Rebaud, Yann Lheureux, Mourad Merzouki et actuellement auprès de Fouad Boussouf (Compagnie Massala), Mickaël Le Mer (Compagnie S’poart) ou Etienne Rochefort (Compagnie 1desSi).
Il crée la compagnie Felinae en 2019 et signe sa première pièce solo Emprise.

Ses passages à Suresnes cités danse

Interprète

2016 Des mondes et des anges de Dominique Rebaud
2016 Barbe-Neige et les sept petits cochons au bois dormant de Laura Scozzi
2019 Crossover de Mickael Le Mer
2020 Butterfly de Mickael Le Mer

Chorégraphe

2021 Emprise


Julien Benhamou, l’oeil de la danse

Auteur du cliché de cette 29e édition de Suresnes cités danse, Julien Benhamou n’est pas un inconnu dans le monde de la danse : il est notamment celui qui capte les mouvements des danseurs de l’Opéra national de Paris, avec un goût particulier pour la lumière et la mise en valeur des corps.

Découvrez son interview par le blog l’Oeil d’Olivier
Voir le site internet et le compte Instagram de Julien Benhamou