Né en 2007, Cités danse connexions, pôle de production, diffusion et transmission de la danse hip hop soutient la jeune création chorégraphique hip hop en favorisant l’émergence des danseurs et chorégraphes et en initiant des rencontres entre artistes d’horizons divers.

Ce projet s’adresse aux jeunes danseurs et chorégraphes, pour leur permettre d’imaginer leur projet, de confronter leurs idées avec d’autres artistes et de recevoir le soutien et l’accompagnement dont ils ont besoin.

Le pôle artistique de Cités danse connexions bénéficie du soutien du département des Hauts-de-Seine et de la ville de Suresnes.

Votre contact

Valentine Boudon
Administratrice de production

01 41 18 85 88

du lundi au vendredi, de 10h à 13h et de 14h à 18h

valentine.boudon@theatre-suresnes.fr


Accompagnement

Le soutien aux projets de chorégraphes émergents est un des piliers du projet Cités danse connexions. Il se traduit par :

  • programmation d’artistes émergents lors du festival Suresnes cités danse (programme Cités danse connexions),
  • mise à disposition d’espaces : studios de répétitions, salles de spectacle pour les créations lumières et son,
  • des professionnels expérimentés dans les domaines de la technique, de la production et de la communication,
  • apport financier en coproductions, couvrant une partie ou la totalité du coût de la production.

Par le biais de Cités danse connexions, en 2020-2021 le Théâtre met ainsi à la disposition des artistes un accompagnement pour les spectacles suivants :

Commandes et productions

  • One shot chorégraphie Ousmane Sy
  • Massiwa chorégraphie Salim Mzé Hamadi Moissi

Coproductions

  • Siguifin chorégraphie Aliougne Diagne, Naomi Fall, Souleyman Ladji Koné et Amala Dianor
  • In Between chorégraphie Ingrid Estarque

Résidences

  • One shot chorégraphie Ousmane Sy
  • In Between chorégraphie Ingrid Estarque
  • Siguifin chorégraphie Aliougne Diagne, Naomi Fall, Souleyman Ladji Koné et Amala Dianor

Masterclasses

Chaque année, un programme d’activités et de rencontres est proposé aux danseurs professionnels :

  • des ateliers autour de la préparation physique du corps,
  • des masterclass sur différentes pratiques de la danse,
  • des rencontres avec des personnalités du monde artistique (scénographes, metteurs en scène…).

Depuis 2018, le pôle Cités danse connexions associe le danseur et chorégraphe Amala Dianor pour concevoir, proposer et accompagner la mise en place d’un programme d’activités et de rencontres.

(c) Dan Aucante

Après un parcours de danseur hip hop, Amala Dianor intègre en 2000 le cursus de formation de l’Ecole supérieure de danse contemporaine du Centre national de danse contemporaine d’Angers (CNDC). Il travaille par la suite comme interprète pour des chorégraphes aux univers très différents (hip hop, néo-classique, contemporain et afro-contemporaine) puis obtient par la suite une reconnaissance indéniable dans le monde de la danse. En 2012, il décide de monter sa propre compagnie, la compagnie Amala Dianor, au sein de laquelle il développe son travail chorégraphique.

Cette collaboration est la continuité d’une longue complicité entamée il y a une quinzaine d’années avec Amala Dianor, accueilli à plusieurs reprises dans le cadre du festival Suresnes cités danse ses spectacles en tant que danseur ou chorégraphe dans Play Back (2003), Eclats de danse (2003), Tranche de vie (2006), Exodust (2007) , Four Men (2008), RaReté (2008), Crossroads (2012), Soirée d’ouverture (2012), Parallèle (2014), Extension (2014), Trio Amala Sly Junior (2016), Soirée anniversaire (2017), Trait d’Union (2018), Man Rec (2018).
Aux côtés de Aliougne Diagne, Naomi Fall et Souleyman Ladji Koné, il présente, lors de la 29e édition du Festival, son nouveau spectacle, Siguifin, les 23 et 24 janvier 2021.