Salle Jean Vilar
Tarif A
1h05
Dès 7 ans

Chorégraphie Christian et François Ben Aïm

FACÉTIES de Christian et François Ben Aïm est une pièce joyeuse et malicieuse qui, par les corps et la technique de six danseurs, explore la dimension du comique dans le mouvement et nous donne à voir une manière décalée et libératrice d’être au monde.

FACÉTIES est un voyage dans le lâcher-prise dont l’objectif est de malmener la notion de normalité. Les corps sont traversés par des énergies soudaines libérant des mouvements désarticulés qui provoquent le sourire et le rire. Cette écriture chorégraphique très travaillée joue sur la rupture et donne naissance à des personnages décalés. Chacun est libre d’exprimer sa singularité dans des mouvements de corps inattendus, parfois absurdes. Puis, gagnant en assurance et assumant leur bizarrerie, les gestes des danseurs se délient et s’harmonisent et le plaisir de danser ensemble devient palpable.

C’est jubilatoire de voir ces danseurs traversés par des états de folie et d’espièglerie.

La presse en parle
  • « Ce nouveau langage chorégraphique […] délivre une pléiade de situations burlesques et absurdes propres aux rois du muet comme Chaplin, Méliès, les Marx Brothers… La profusion d’idées incongrues se déroule dans un rythme très soutenu et l’interprétation fantasque des danseurs est exceptionnelle car ils ne se contentent pas de faire, mais d‘être ces personnages indisciplinés plein de fantaisies. […]  Cette formidable parodie de l’absurde, du burlesque et de la dérision s’apparente à une immense bouffée d’oxygène. »

  • « Sur scène, les corps plastiques et élastiques des danseurs agissent et interagissent, il y a du comique, de l’étrangeté dans les tableaux. Il y a de la délicatesse et une part d’animalité, de la gaucherie voulue, de la timidité feinte peut-être. Il y a beaucoup de palettes colorées dans les attitudes et les costumes. Chatoyants, brillants, pailletés aux tons riches, ils tranchent avec l’ordinaire dépouillement des vêtements des danseurs contemporains. Les emprunts au cinéma burlesque sont avérés et assumés dans ce spectacle pince sans-rire. »

Avec Christian Ben Aïm, Johan Bichot, Chiara Corbetta, Thibaut Eiferman, Marie Lévénez, Emilio Urbina

Collaboration dramaturgique Véronique Sternberg
Assistanat chorégraphique Jessica Fouché
Composition musicale Nicolas Deutsch
Scénographie Camille Duchemin
Création lumière Laurent Patissier
Costumes Maud Heintz

Production CFB 451. Coproduction Escher Theater (Luxembourg), Le Trident – Scène nationale de Cherbourg-en-Cotentin, Théâtre de Châtillon, Théâtre des Bergeries de Noisy- le-Sec, accueil studio de VIADANSE – CCN Bourgogne Franche-Comté à Belfort, La Commanderie – Mission danse de Saint-Quentin-en-Yvelines, Plateaux du Groupe Geste(s) / Lauréat 2020. Coproduction et résidence de création Le Théâtre – Scène nationale de Mâcon Val de Saône. Aide à la résidence de création Le Trident – Scène nationale de Cherbourg-en-Cotentin. Avec le soutien de SPEDIDAM, Région Île-de-France, ADAMI, Centre des bords de Marne, Le Perreux-sur-Marne, Arts Vivants en Vaucluse – Centre dépar- temental de Rasteau, Théâtre Chevilly-Larue André Malraux. Mise à disposition de studios Théâtre des Bergeries de Noisy-le-Sec, La Briqueterie CDCN du Val-de-Marne, CCN de Créteil et du Val-de-Marne – Compagnie Käfig, Atelier de Paris – Centre de développement chorégraphique national, Micadanses, LE CENTQUATRE-PARIS.