Salle Jean Vilar
Tarif A
1h
Dès 12 ans
Création

Chorégraphie Mehdi Kerkouche
Pièce chorégraphique pour 9 danseurs

« On ne choisit pas sa famille ». Neuf danseurs à la personnalité foisonnante donnent vie à un portrait de famille touchant et vivifiant sous la houlette de Mehdi Kerkouche, jeune chorégraphe très remarqué.

Mehdi Kerkouche choisit le sujet de l’héritage familial comme matière chorégraphique. C’est par les corps déjantés d’une tribu de danseurs pop et décalés qu’il nous en livre sa version. Famille heureuse, embarrassante, toxique, absente ? Comment s’en extraire ou au contraire s’y réfugier ? Comment affirmer son individualité dans une culture familiale qui pourrait tout déterminer ? Ils sont toute une tribu sur le plateau. Un groupe en apparence homogène. Et pourtant, il aura fallu quelques secondes pour que chacune des personnalités se libère et se manifeste. Les corps s’électrisent de manière isolée ou dans des partitions d’ensemble entre burlesque et contemporain au son de la musique sensible de Lucie Antunès.

Ce Portrait, aux allures d’exploration entre l’image du cadre et les liens qu’on nous impose, offre une réponse empreinte de nostalgie et d’émotions à la question de l’héritage familial.

Autour du spectacle

Salle Jean Vilar
Gratuit

Le Théâtre Jean Vilar lève le rideau sur le travail des artistes et des techniciens en permettant à un nombre restreint de spectateurs d'observer le processus de création d'un spectacle.

Entrée libre sur inscription (à venir).

Répétition publique

Le Théâtre Jean Vilar lève le rideau sur le travail des artistes et des techniciens en permettant à un nombre restreint de spectateurs d'observer le processus de création d'un spectacle.

Entrée libre sur inscription (à venir).

Création musicale Lucie Antunès
Lumières Judith Leray
Costumes Guillaume Boulez

Production Compagnie EMKA. Coproduction festival Suresnes Cités Danse, Théâtre Sénart – Scène nationale, Chaillot – Théâtre National de la Danse, L’Archipel – Scène nationale de Perpignan, Visages du monde / Cergy, CCN de Créteil et du Val-de-Marne. Le spectacle est subventionné par la DRAC Île-de-France.

Enfant de la télévision et de l’image, passionné par la scène, la comédie musicale en particulier, Mehdi Kerkouche a débuté comme danseur professionnel avant-même ses 18 ans.
Son expérience de la scène comme danseur l’a confirmé dans sa vocation chorégraphique.
Il transmet en tant qu’enseignant à l’AID, Académie Internationale de la Danse, ainsi qu’au Studio Harmonic et au Lax Studio à Paris.
Depuis 2017, il développe sa compagnie EMKA, support fidèle de ses projets, avec l’envie de « connecter les corps et les styles différents autour d’une gestuelle énergique et poétique ». Pendant le premier confinement, la clarté de son expression et sa force artistique lui valent un succès viral sur les réseaux sociaux.
À la rentrée 2020, il est invité par Aurélie Dupont à signer la pièce Et si pour les danseurs du Ballet de l’Opéra national de Paris alors que Chaillot – Théâtre national de la Danse accueille plus récemment la troisième édition de son festival ON DANSE CHEZ VOUS.
Aujourd’hui, en plus de créer pour des artistes et de s’engager auprès des associations, il prépare avec EMKA sa nouvelle création PORTRAIT qui ouvrira le 31ème festival Suresnes Cités Danse en début d’année prochaine.

Le 1er janvier 2023, Mehdi Kerkouche succèdera à Mourad Merzouki à la direction du Centre chorégraphique national de Créteil et du Val-de-Marne.