Salle Jean Vilar
Tarif A
1h30
Dès 8 ans

Ensemble Angèle Dubeau & La Pietà
Direction et violon Angèle Dubeau

Mené d’un archet de velours par la violoniste virtuose Angèle Dubeau, l’orchestre féminin La Pietà revisite avec une grande subtilité des morceaux emblématiques de compositeurs néo-classiques, de Philip Glass à Max Richter en passant par Yann Tiersen ou Ludovico Einaudi. Une occasion rêvée de découvrir sur scène l’une des formations musicales les plus exaltantes du moment.

« La pulsation marque le temps, lui insuffle son rythme et évoque également le cœur » affirme Angèle Dubeau en référence à son dernier album sorti fin 2019. C’est en effet une expérience quasi-organique que nous propose de traverser cette violoniste d’exception le temps d’un concert, revisitant aux côtés de son orchestre La Pietà les mélodies vibrantes de célèbres compositeurs.
Cultivant une esthétique résolument minimaliste, elle opère à cœur ouvert un répertoire connu du grand public, lui insufflant une énergie nouvelle. Ici un tempo légèrement ralenti, là quelques envolées épiques ou de subtils arrangements… Résonne alors une musique classique aux accents tantôt cinématographiques, tantôt franchement pop !
De quoi rassembler dans un même élan fins connaisseurs et parfaits néophytes.

En vingt ans de carrière, pas de fausse note pour cet ensemble à cordes, qui devait initialement durer le temps d’une seule et unique collaboration. Aujourd’hui célèbre dans le monde entier avec plus de 600 000 albums vendus, plusieurs tournées mondiales et des concerts se jouant à guichets fermés, la notoriété d’Angèle Dubeau et de son orchestre reste encore confidentielle de ce côté-ci de l’Atlantique. Du moins pour l’instant !

 

« La pulsation marque le temps, lui insuffle son rythme et évoque également le cœur. »
Angèle Dubeau

La presse en parle
  • « L’offrande post-minimaliste rassemble 13 pièces et presque autant de compositeurs. À la longue liste des récompenses reçues par la violoniste s’ajoutera cette semaine le prix Denise-Pelletier 2019, la plus haute distinction attribuée à une personne pour sa contribution remarquable aux arts d’interprétation au Québec. »
    Lire l’article en entier

  • « Le disque évoque une musique aux atours instrumentaux riches et dignes de la musique classique, une expression dramatique rappelant la musique de film, et des plaisirs immédiats comme ceux d’une bonne chanson pop. »
    Lire l’article en entier

  • « Pour ce nouvel opus de la violoniste Angèle Dubeau et de son ensemble de cordes La Pietà, auxquels se joignent ici la pianiste Amélie Fortin et la harpiste Valérie Milot, on plonge dans ce post-minimalisme qui jouit d’un buzz considérable dans les salles de concert et sur les plateformes d’écoute en continu. »
    Lire l’article en entier

  • « Avec Pulsations, elles se lancent dans un hommage au talent des compositeurs modernes qui mélangent avec succès le classique avec une approche tantôt plus cinématographique, tantôt plus pop. Et elles font mouche une fois de plus ! »
    Lire l’article en entier

Avec 13 musiciennes

Depuis plus de 40 ans, Angèle Dubeau mène une carrière remarquable qui l’a conduite à se produire dans les plus grandes salles de spectacle du monde, dans une quarantaine de pays. Outre sa virtuosité et sa musicalité, ce sont ses qualités humaines qui lui confèrent une place toute particulière dans le cœur de son public. À titre de citoyenne, de musicienne, de directrice artistique et de communicatrice, elle se démarque par ses efforts soutenus pour le rayonnement de la musique classique, sa portée auprès d’un large public et sa capacité à tisser des liens durables avec son auditoire. La violoniste, qui a vendu plus de 600000 albums au cours de sa carrière, est d’ailleurs l’une des rares musiciennes classiques à avoir reçu des disques d’or. De plus, pour l’ensemble de son œuvre, elle a récolté à ce jour plus de 80 millions d’écoutes en ligne (streams) dans plus de 100 pays. Pour ses qualités artistiques et sa contribution exceptionnelle au pays, Angèle Dubeau a reçu l’Ordre du Canada, l’Ordre national du Québec, l’Ordre de Montréal et, tout récemment, un Prix du Québec, le prix Denise-Pelletier.

Mue par une volonté d’innover, Angèle Dubeau fonde en 1997 La Pietà, un ensemble à cordes féminin réunissant certaines des meilleures musiciennes du Canada. Cette expérience qui, elle le croyait alors, devait être ponctuelle (en raison de l’enregistrement d’un disque) allait mobiliser presque tout son temps. Dès ses débuts, l’ensemble se produit dans de grandes salles canadiennes et à la télévision assoyant ainsi sa réputation. Reconnues pour leur virtuosité, leur jeu d’une impeccable précision, la richesse de leurs interprétations et, surtout, le plaisir contagieux qui les animent quand elles sont sur scène, Angèle Dubeau et les musiciennes de La Pietà sillonnent la planète depuis plus de 20 ans.

Production Analekta Inc.
Soutien du Patrimoine canadien, de la SODEC, du Conseil des Arts et des Lettres du Québec, du Conseil des Arts du Canada et du Conseil des Arts de Montréal.