Salle Jean Vilar
Tarif A
1h10
Dès 7 ans

Conception, chorégraphie et mise en scène Pierre Rigal

Le mot « hasard » vient de l’arabe az-zahr et signifie « jeu de dés ». Dans la pièce Hasard, Pierre Rigal invite six danseurs, comme les six faces d’un dé, et compose avec eux des partitions géométriques qui par surprise ou heureuses coïncidences, créent des situations dansées poétiques, drôles et troublantes.

Dans nos expériences personnelles, nous observons ou subissons, avec émerveillement, des « situations de hasard ». Un phénomène en apparence dérisoire peut alors vite devenir vertigineux. Et c’est donc ce trouble que Pierre Rigal introduit dans ses paysages chorégraphiques. Sur des sons électro et mélodiques, les danseurs développent des combinaisons individuelles de mouvements qui par magie provoquent des rendez-vous collectifs harmonieux et dessinent peu à peu une histoire inattendue. Ces incidences chorégraphiques sont-elles le fruit du hasard ?

Pierre Rigal joue avec des formes écrites ou libres et, par le langage des corps, nous livre sa version du Ha-zard. Envoûtant !

Collaboration artistique (magie nouvelle et illusions) Antoine Terrieux

Avec Yohann Baran, Carla Diego, Camille Guillaume, Clara Bessard, Mathilde Lin, Elie Tremblay

Musique Gwenaël Drapeau
Collaboration artistique Mélanie Chartreux, Roy Genty
Lumières Frédéric Stoll

Coproduction La Place de la danse CDCN Toulouse / Occitanie, Pôle Sud CDCN / Strasbourg, La Passerelle / Gap, Théâtre de Nîmes, Château Rouge /Annemasse, Théâtre de Sète. Accueil en résidence La Place de la danse CDCN Toulouse / Occitanie, Théâtre Garonne / Toulouse, Pôle Sud CDCN / Strasbourg, Théâtre des Mazades / Toulouse. Remerciements Théâtre national de la danse – Chaillot, MC93 Bobigny. La compagnie dernière minute reçoit le soutien de la Direction régionale des affaires culturelles Occitanie, de la Région Occitanie et de la Ville de Toulouse.

Athlète de haut niveau, spécialiste de 400m et de 400m haies, Pierre Rigal a obtenu un maîtrise d’économie mathématique à l’Université des sciences sociales de Toulouse puis un DEA de cinéma de l’Ecole Supérieure d’Audiovisuel de Toulouse.
Pendant sa formation de danseur, il croise le chemin de chorégraphes tels que Heddy Maalem, Bernardo Montet, Wim Vandekeybus, Nacera Belaza, Philippe Decouflé et de metteurs en scène tels que Mladen Materic ou Guy Alloucherie. En 2002, il intègre la compagnie de Gilles Jobin pour la création de Under Construction et la reprise de The
Mœbius Strip. Parallèlement, il travaille en tant que réalisateur de clips vidéo et de documentaires, et signe notamment en 2001 Balade à Hué un documentaire pour France 3.