Salle Jean Vilar
Tarif A
1h
Dès 6 ans

Chorégraphie Ousmane Sy

« On n’aura jamais eu autant besoin de danser ! » De ce cri du cœur Ousmane Sy dit « Baba » avait fait le manifeste de One Shot.

One Shot est une création 100% féminine. Des « femmes puissantes » se partagent la scène, affirmant haut et fort leur singularité créative et leur gestuelle originale nourries d’influences multiples, sur un mix musical de house dance et d’afrobeat. Au « corps de ballet » constitué des danseuses de la compagnie Paradox-Sal, s’ajoutent des guests dont la danseuse flamenco Marina de Remedios, la spécialiste du locking Stéphanie Paruta et Linda Hayford, membre du collectif FAIR-E à la tête du Centre chorégraphique national de Rennes et de Bretagne.

Le chorégraphe plaçait sa création sous le signe du besoin vital, irrépressible et heureux de danser. Baba s’est éteint brusquement en décembre 2020. C’est donc en hommage au chorégraphe talentueux et généreux qu’est donné ce spectacle.

Entre figures d’ensemble et solos expressifs, One Shot s’épanouit dans le plaisir de la confrontation des styles.

La presse en parle
  • One Shot, une pièce épurée, graphique, qui parle leur langue commune – la house – en sublimant leurs différents accents – certaines danseuses viennent du locking ou du popping, d’autres du flamenco ou du contemporain. Elle porte haut les valeurs de «Baba». Suspendu en l’air depuis main tenant un an, le spectacle ne ressemblera jamais à tous les autres.

Autour du spectacle

Maison de quartier des Sorbiers

Venez voir l'exposition Suresnes cités danse dans les Maisons de quartier (Sorbiers, Chênes, Gambetta) du samedi 4 décembre au dimanche 13 février.
Le vernissage aura lieu le samedi 4 décembre à 15h à la Maison de quartier des Chênes.

Exposition Suresnes cités danse dans les Maisons de quartier

Venez voir l'exposition Suresnes cités danse dans les Maisons de quartier (Sorbiers, Chênes, Gambetta) du samedi 4 décembre au dimanche 13 février.
Le vernissage aura lieu le samedi 4 décembre à 15h à la Maison de quartier des Chênes.

Médiathèque

Venez voir l'exposition Suresnes cités danse à la Médiathèque Centre et à la Poterie du samedi 18 décembre au lundi 24 janvier.
Entrée libre.

Médiathèque Centre > 5 Rue Ledru Rollin, 92150 Suresnes
Médiathèque Poterie > 10 Allée Jean Baptiste Lully, 92150 Suresnes

Exposition Suresnes cités danse à la Médiathèque

Venez voir l'exposition Suresnes cités danse à la Médiathèque Centre et à la Poterie du samedi 18 décembre au lundi 24 janvier.
Entrée libre.

Médiathèque Centre > 5 Rue Ledru Rollin, 92150 Suresnes
Médiathèque Poterie > 10 Allée Jean Baptiste Lully, 92150 Suresnes

Médiathèque
Gratuit
2h
De 7 à 9 ans

À l’occasion de la 30e édition du festival Suresnes cités danse, un atelier d’initiation à la danse hip hop pour les enfants de 7 à 9 ans, animé par Anaïs Mpanda, danseuse de One Shot, vous est proposé !

Entrée libre sur inscription auprès de la Média­thèque, uniquement sur mediatheque-suresnes.fr
Médiathèque - 5 rue Ledru Rollin, Suresnes

 

Atelier danse hip hop

À l’occasion de la 30e édition du festival Suresnes cités danse, un atelier d’initiation à la danse hip hop pour les enfants de 7 à 9 ans, animé par Anaïs Mpanda, danseuse de One Shot, vous est proposé !

Entrée libre sur inscription auprès de la Média­thèque, uniquement sur mediatheque-suresnes.fr
Médiathèque - 5 rue Ledru Rollin, Suresnes

 

Lil Buck Real Swan
En partenariat avec Le Capitole
Cinéma Le Capitole
1h30

Dans le cadre des 30 ans du festival Suresnes cités danse, Olivier Meyer, fondateur et directeur artistique du Festival introduira la projection du documentaire Lil' Buck : Real Swan.

Lil’ Buck, jeune prodige de la street dance de Memphis baptisée « jookin’ » est rapidement devenu l’un des meilleurs danseurs de la ville avant de décider de prendre des cours de ballet.
De cette alchimie va naître un mythe, celui d’un virtuose défiant la gravité, réconciliant deux styles et s’imposant comme une référence pour des artistes comme Yo-Yo Ma, Benjamin Millepied, Spike Jonze ou encore Madonna.

Réservation directement sur le site internet du Cinéma Le Capitole

Séance Carte Blanche

En partenariat avec Le Capitole

Dans le cadre des 30 ans du festival Suresnes cités danse, Olivier Meyer, fondateur et directeur artistique du Festival introduira la projection du documentaire Lil' Buck : Real Swan.

Lil’ Buck, jeune prodige de la street dance de Memphis baptisée « jookin’ » est rapidement devenu l’un des meilleurs danseurs de la ville avant de décider de prendre des cours de ballet.
De cette alchimie va naître un mythe, celui d’un virtuose défiant la gravité, réconciliant deux styles et s’imposant comme une référence pour des artistes comme Yo-Yo Ma, Benjamin Millepied, Spike Jonze ou encore Madonna.

Réservation directement sur le site internet du Cinéma Le Capitole

Avec Allauné Blegbo, Nadia Gabrieli Kalati, Linda Hayford, Odile Lacides, Cynthia Lacordelle, Anaïs Mpanda, Stéphanie Paruta, Marina de Remedios

Musique live Sam One DJ
Création lumières Xavier Lescat
Son et arrangements Adrien Kanter
Costumes Laure Maheo
Regards extérieurs Kenny Cammarota, Valentina Dragotta, Audrey Minko

Commande et production Théâtre de Suresnes Jean Vilar / festival Suresnes cités danse 2021. Production déléguée Collectif FAIR-E / CCN de Rennes et de Bretagne. Le CCN de Rennes et de Bretagne, dirigé par le collectif FAIR-E, est une association subventionnée par le Ministère de la Culture – Direction régionale des Affaires culturelles / Bretagne, la Ville de Rennes, le Conseil régional de Bretagne et le Conseil départemental d’Ille-et-Vilaine. Avec le soutien de Cités danse connexions et et Initiatives d’Artistes en Danses Urbaines – Fondation de France – La Villette 2020. Résidences Théâtre de Suresnes Jean Vilar, La Villette  – Paris et CCN de Rennes et de Bretagne.

Ousmane Sy
Depuis ses premiers footworks il y a bientôt trente ans, Ousmane Sy s’attache à traduire en danse sa fascination pour le mouvement concerté d’une équipe de football. Son univers artistique, présent sur des terrains multiples, se compose de passements de jambes, de courses croisées, d’échanges transversaux entre le dance floor et la scène et d’un irrépressible désir de dépassement de soi à travers le groupe. Un pied dans le club, l’autre dans le battle : c’est entre ces espaces d’expression qu’Ousmane, dit « Babson » revendique son appartenance à la house jusqu’à en devenir un des ambassadeurs majeurs en France. En décrochant le titre du « Battle of the Year » en 2001 avec Wanted Posse, il porte la « French touch » au sommet de la scène internationale en transposant, au centre du défi, la gestuelle androgyne inspirée des boîtes de nuit new-yorkaises. Loin de s’interrompre aux frontières du plan Marshall, sa danse s’intéresse progressivement à ce que la rythmique house porte d’histoires croisées et de filiations afro-descendantes. Ainsi naît l’Afro House Spirit, style contemporain empreint de l’héritage des danses traditionnelles africaines et antillaises.

Par la mise en scène, l’instigateur des soirées All 4 House, s’applique à accorder les cheminements individuels des danseuses du groupe Paradox-Sal, qu’il forme à la house depuis des années, au cours d’une création en plusieurs actes. Les interprètes y relatent leurs féminités en mouvement ; de la quête de reconnaissance de leurs pairs, dans Fighting Spirit, au passage de l’intime à l’émancipation, avec Queen Blood. Ousmane Sy poursuit par le geste chorégraphique une recherche esthétique influencée autant par le corps de ballet, que l’esprit freestyle du hip hop ou les combinaisons tactiques du sport à onze, traversé par la conviction que l’identité s’accomplit au service de l’entité.

Depuis 2019, Ousmane Sy était membre du collectif FAIR-E, à la tête du Centre chorégraphique national de Rennes et de Bretagne.

Ousmane Sy nous a quitté subitement en décembre 2020.