Salle Jean Vilar
Tarif A+
1h30
Dès 12 ans

Un spectacle de et avec Vincent Dedienne

C’est un seul en scène, mais avec plein de monde. Acteur pour le théâtre, le cinéma ou les séries et anciennement chroniqueur télé et radio, Vincent Dedienne nous offre une détonante galerie de personnages.

Il y a le journaliste de matinale cynique, sexiste et obsédé par le buzz, la bourgeoise désœuvrée qui se confie à sa femme de ménage, le retraité qui s’incruste aux enterrements, la fillette qui gâche le remariage de son père, le chorégraphe qui méprise ses danseurs… Des jeunes, des vieux, des gentils-comme- tout, des cinglés, des optimistes et des foutus. Des héros et des ordures… Des gens. Tous différents et tous réunis pour un soir de gala. Et aussi un piano à queue, dont on ne vous dira pas à quoi il sert (indice : pas à faire de la musique).

Vincent Dedienne capte les petits riens de ces personnages tous réunis pour une soirée qui tourne au jeu de massacre tendre et bien vu. Ils sont antipathiques, et c’est d’abord pour ça qu’ils sont drôles !

La presse en parle
  • « La scène plongée dans le noir, le public se concentre sur la voix douce du comédien et humoriste, et, déjà, le charme opère. Grâce à ses histoires désopilantes et à sa faculté de  susciter une mélancolie joyeuse, Vincent Dedienne capte son auditoire dès les premières minutes de son Soir de gala. Un joli titre pour un one-man-show enchanteur. « 

  • « S’éloignant de l’autobiographie, le comédien présente une imparable galerie de personnages dans un one-man-show au-dessus de la mêlée. »

  • « le comédien croque ses contemporains entre nostalgie d’un temps révolu et ironie mordante »

Co-écriture Vincent Dedienne, Juliette Chaigneau, Mélanie Le Moine, Anaïs Harté
Mise en scène Vincent Dedienne, Juliette Chaigneau
Scénographie Lucie Joliot
Création lumière Kelig Le Bars
Chorégraphie Yan Raballand

Production Ruq Spectacles

Vincent Dedienne

Formé à la Comédie de Saint-Étienne, passionné aussi bien par le théâtre classique que par le one-man-show, ce jeune acteur est le point de rencontre entre ces deux univers.

Vincent Dedienne se confronte d’abord sur scène aux textes de Molière et Victor Hugo (Le roi s’amuse avec Denis Lavant), puis il adapte et joue Hervé Guibert (Mais tous les ciels sont beaux). Il est également l’un des rôles principaux de la pièce Je marche dans la nuit sur un chemin mauvais d’Ahmed Madani.

Il présente en 2014 son premier-seul-en-scène S’il se passe quelque chose pour lequel il remporte en 2017 le Molière de l’humour.

Il poursuit sur scène dans la pièce de Marivaux Le Jeu de l’amour et du hasard mise en scène par Catherine Hiegel (Globe de Cristal 2019 du meilleur acteur) et dans Ervart ou les derniers jours de Frédéric Nietzsche de Laurent Fréchuret.
En 2020, il propose avec Catherine Frot un cadavre exquis intitulé La carpe et le lapin au Théâtre de la Porte St-Martin.

Dès 2014, il écrit aussi des chroniques pour la télévision (Le Supplément de Canal+), la matinale de France Inter puis Quotidien sur TMC.

Côté cinéma, après un court-métrage en 2017 co-écrit avec Mikael Buch (Médée) où il jouait aux côtés de Nathalie Baye, il tourne dans plusieurs longs-métrages : La fête des mères de Marie-Castille Mention-Schaar avec Nicole Garcia et Clotilde Courau, Premières vacances de Patrick Cassir avec Camille Cottin et Camille Chamoux, Parents d’élèves de Noémie Saglio avec Camélia Jordana, L’étreinte de Ludovic Bergery avec Emmanuelle Béart, Terrible Jungle de Hugo Benamozig et David Caviglioli avec Catherine Deneuve.

On l’a vu récemment au cinéma avec avec Catherine Frot (Fine Fleur), Noémie Merkant et Soko (A good man) ou Stacy Martin (I Love Greece).

Depuis 2021, Vincent Dedienne est de retour avec son deuxième seul-en-scène, Un soir de gala, pour lequel il remporte également un Molière de l’humour, en 2022.

Il incarne actuellement l’un des personnages principaux dans la série Les Amateurs sur Disney+ au côté de François Damiens.