Salle Aéroplane
Tarif B
1h10
Dès 14 ans

Une pièce de Valérie Lévy
Mise en scène Nadia Jandeau
Avec Alice De Lencquesaing

Valérie Levy a écrit un monologue boule­versant sur les conséquences d’un viol et la place de la parole pour se reconstruire.

Un appartement – salon, cuisine, douche, chambre. À l’intérieur, une jeune femme, seule, parle devant sa caméra. Elle enre­gistre son témoignage. S’il est suffisam­ment convaincant, elle passera à la télé en direct, la production l’a promis. Mais le sujet, c’est son viol. Un viol que malgré le temps, les séances chez le psy, la bien­veillance de ses proches, elle n’arrive ni à oublier ni à dépasser. Et si les mots ne suffisaient pas pour guérir ?

En s’interrogeant sur la place et le poids de la parole, la pièce aborde la question douloureuse du viol par un prisme inat­tendu, et pointe les ravages de la télé­poubelle. Il revient à la jeune Alice de Lencquesaing d’incarner ce personnage de femme en pleine confusion des sen­timents.

Collaboration artistique Valérie Lévy, Scénographie Edouard Laug, Lumières Laurent Béal, Son Mehdi Ahoudig

Production Les Productions de l’Explorateur, Ask Us, La Manekine (scène intermédiaire des Hauts de France), La Coopérative de Résidences pour les Écritures et les Auteurs, Mont-Saint-Michel / Normandie.